points charte inéolab

Dan Bernier : Portrait d’un passionné du web

rocher dessous jaune

Ma passion du web

Mon père était informaticien à l’Université, j’avais donc accès aux ordinateurs et à Internet bien avant le grand public. Bien que je vienne d’une famille nombreuse, je suis le seul à m’y être intéressé. Je passais mes journées à chercher des informations sur les ordinateurs et sur le web. En plus de l’intérêt que je portais aux outils, j’avais besoin de saisir leur fonctionnement. Je démontais tous les objets électroniques à ma portée pour observer et comprendre leur utilité.

Avec l’arrivée d’Internet, j’ai découvert le monde à travers ce média, tant sur des sujets de culture que sur le cinéma, l’histoire, les jeux, le web et l’informatique bien sûr. J’ai quitté l’école à 16 ans avec un seul objectif : travailler rapidement dans ce milieu. Tout m’intéressait ! Le matériel, le fonctionnement des réseaux et des logiciels, la netiquette, les valeurs liées au web, le partage, l’open source… En 1997-98, j’ai créé mes premiers sites web.

Dan Bernier en 2017
Crédits photo : Sébastien Bozon

C’est aussi l’époque où on se retrouvait entre amis et où on s’amusait à démonter et remonter les ordinateurs. Ça se passait dans le garage : on amenait nos écrans et nos tours, on les branchait entre nous et on organisait des LAN-party sur notre propre réseau local.

Toute mon adolescence !

rocher dessous vert

Mes influences

Mes premières expériences web étaient dans la maintenance informatique avec des clients variés.

J’ai ensuite travaillé chez France Télévision à Strasbourg qui m’a non seulement permis de toucher des médias et des réseaux plus importants, mais aussi d’être pédagogue sur mon expertise auprès de journalistes qui ne saisissaient pas forcément mon métier.

En parallèle, je développais des sites Internet en lien avec ma seconde passion : la musique. Cette passion je l’ai également depuis tout petit. Mes parents écoutaient des styles très différents et étaient branchés musique du monde.

Comme j’ai toujours essayé de mixer tout ce que j’aime dans tout ce que je fais, je tenais un blog de chroniques musicales ainsi qu’une web radio (les podcasts de Timeless inspiration sont toujours en ligne !).

La musique a réellement enrichi mon parcours web, je cherchais un moyen d’atteindre le plus de personnes possibles.

rocher dessous rose bleu

Et Google est arrivé. Un vrai raz-de-marée avec tout ce qui l’implique : le référencement naturel et sa capacité à connecter les gens entre eux. J’opérais un changement : je souhaitais définitivement travailler dans le milieu du web.

J’ai commencé à sérieusement m’intéresser au html, au développement php, au SEO et je me suis formé comme je pouvais au travers de lectures variées.

WebRankInfo d’Olivier Duffez, une vraie mine d’or sur le référencement mais aussi sur le forum d’Alsacréations pour la partie développement. D’autres lectures m’ont accompagné comme le livre d’Olivier Andrieu. Puis j’ai travaillé pendant 10 ans en agence de communication web.

Enfin j’ai suivi l’enseignement de Fred “Doeurf” Bobet, Laurent Bourrelly, Jérôme Pasquelin, Rémi Bacha ainsi que Thomas Leonetti, petit par la taille mais grand par son savoir…

Ma devise : “Je ne perds jamais, soit je gagne soit j’apprends”

Nelson Mandela

Les SEO qui m’ont formé et qui continuent de le faire…

Les autres membres de la communauté SEO que je suis et qui m’inspirent

inéolab points petits

Retrouvez Dan, tous les vendredi à 11h sur l’Actu Web By SEO’Camp en Live sur YouTube

Page YouTube du SEO’Camp

La création d’Inéolab

J’ai monté mon entreprise inéolab en 2010 et je n’imaginais pas que l’entrepreneuriat me correspondrait à ce point. Ça a commencé par la rencontre de personnes qui testaient leur concept via une couveuse d’entreprises. J’ai tenté l’expérience et les 3 premières années sont passées à une vitesse folle ! Mes premiers clients sont présents depuis les débuts d’Inéolab.

Malgré mon indépendance, j’ai été épaulé par de nombreuses personnes. Spécialement par Pierre Bourguignon, figure entrepreneuriale dans le paysage strasbourgeois, qui a vraiment compté dans l’évolution de mon entreprise.

Si j’ai longtemps été multitâches, je me suis découvert une réelle passion pour le référencement web et je me spécialise dans ce levier depuis 2012. Seulement, dans mes échanges avec les clients et les prospects, je me suis aperçu que le SEO était un sujet complexe à saisir.

C’est pourquoi en 2014, je me suis penché sur le sujet avec Jean Wollenschneider, Directeur Artistique indépendant et créateur de la charte graphique d’Inéolab. On a réfléchi à un schéma méthodologique en expliquant les fondamentaux du SEO en image. Et là, agréable surprise : en RDV j’ai pu constater que le visuel est bien plus parlant que les discours pour présenter le référencement naturel.

Finalement, le SEO n’est pas plus compliqué que la musique et la calligraphie.

L’infographie

Les fondamentaux du SEO entete
Les fondamentaux du SEO en une infographie

Les fondamentaux du SEO

C’est toujours dans cet optique qu’avec des partenaires nous avons créé en ce début d’année une infographie qui présente les fondamentaux du SEO. Un bon moyen de se familiariser avec ce levier, devenu un incontournable pour être visible sur les moteurs de recherche.

grand rocher jaune